Vous êtes ici :   Accueil » Taizé (lycéens)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Toussaint 2014 : témoignages des jeunes après leur pèlerinage

Cette année, à Taizé, le thème donné par les frères est « Osons nous mettre sous le même toit, avec tous ceux qui aiment le Christ ». C’est ce que nous avons fait, avec 12 lycéens d’Ochaclap, 5 animateurs, le père Antoine Vairon, et même 7 jeunes étudiants, anciens d’Ochaclap. Nous avons tous vécu un temps de prière et de fraternité à Taizé, du 27 au 31 octobre.

Nous avons été reçus par la communauté des frères, parmi plus de 3000 jeunes, dans la troisième des trois vagues de la Toussaint 2014. Nous étions une majorité de français, mais il y avait aussi des suédois, des allemands, des belges, des italiens, des espagnols…

Voici quelques témoignages de nos jeunes après leur séjour à Taizé – et celui du père Antoine.

L’ambiance

J’ai été très touchée par l’accueil à Taizé.
J’ai ressenti beaucoup de joie.
J’ai eu trop d’émotions, je reviendrai !
Il y a eu beaucoup de moments forts !
Les sourires sur les visages m’ont rendu heureux.
C’était bien d’être tous ensemble.

La prière et le silence

J’ai ressenti paix, silence et joie.
J’ai découvert une nouvelle façon de prier.
Le moment de recueillement et la messe dans la crypte ont été très forts.
J’ai pu prier et chanter les chants que j’aime.

La vie et les rencontres

 J’ai fait beaucoup de rencontres.
J’ai retrouvé des jeunes que j’avais rencontré l’an dernier, et avec qui nous sommes devenus amis.
On s’est éclaté dans les rencontres et les partages dans les ateliers organisés par les frères de Taizé.
J’ai aimé participer aux travaux de service et ainsi découvrir la vie quotidienne de Taizé.
J’ai eu beaucoup de joie à m’investir pour la communauté.

Comment je repars ?

Je repars gonflé(e) à bloc, avec beaucoup de nouvelles expériences.
Je ne regrette pas mon premier séjour à Taizé, je reviendrai.
Je suis crevé, et pourtant je ne ressens pas la fatigue, j’ai pu renforcer beaucoup de liens.

Etre prêtre à Taizé (père Antoine Vairon)

Taizé pour un prêtre c’est beaucoup de bonheur…

  • Donner le sacrement de réconciliation jusque tard dans la nuit
  • Contempler les visages joyeux des jeunes
  • Regarder aussi les frères : ensemble, ils rayonnent pendant la prière chantée… isolés, ils n’ont que leurs qualités personnelles, ensemble ils sont liés par le Christ !

Les jeunes se sont précipités sur les rares prises électriques pour recharger leurs portables… Seigneur, si je me branche sur ton amour alors, plus je me relie à Toi, plus je reçois de ton Esprit Saint…

----- o -----

La joie régnait dans le car du retour, que nous avons fait avec les aumôneries d’Antony et de Neuilly comme à l’aller. Nous gardons dans le cœur le nouveau chant de cette année :
« Heureux qui s’abandonne à toi, ô Dieu, dans la confiance du cœur. Tu nous gardes dans la joie, la simplicité, la miséricorde. » (frère Roger)

 

 

 

Témoignage Toussaint 2012 : 4 jours à Taizé pour les lycéens d’Ôchâclap

« La foi se présente aujourd’hui comme un risque, le risque de la confiance. » écrit frère Alois dans la « Lettre de Taizé 2012 ». Ce risque, nous l’avons pris, avec une soixantaine de lycéens et une douzaine d’animateurs qui ont vécu un temps fort à Taizé, du 28 octobre au 1er novembre 2012.

Nous avons été reçus par la communauté des frères, parmi 2700 jeunes, dans la première des trois vagues de la Toussaint 2012. Nous étions une majorité de français, mais il y avait aussi des suédois, des belges, des allemands …

Nombreux étaient ceux qui revenaient pour la deuxième fois ou plus … comment expliquer que tant de jeunes quittent Taizé transformés, plus ou moins consciemment, et ont envie de revenir ?

A Taizé, on rencontre la prière, le silence, la joie, dans une vie fraternelle,  frugale et responsable.

La prière

« Fiez-vous en Lui, ne craignez pas. La paix de Dieu gardera vos cœurs. Fiez-vous en Lui, alléluia ! »

Trois fois par jour, nous prions avec les frères, dans la grande église décorée de tons orangés.

Des chants courts, sur le cœur d’un psaume ou d’un Evangile, ou de simples prières … en français, anglais, latin, italien, espagnol, suédois, russe …

Une mystérieuse harmonie entre musique et paroles, la longue répétition de chaque chant, qui entraîne à la méditation.

Qu’il est réconfortant de prier  avec trois mille jeunes chantant, faisant silence : elle est là l’Eglise d'aujourd'hui, elle rend présent « le Christ de communion », comme disait frère Roger.

Qu’il est difficile de se détacher de cette prière pour se rendre aux diverses activités proposées !

Le silence

Pendant chaque prière il y a un temps de silence, parfois inattendu … un jeune disait « ici, le silence est plein, ce n’est pas un silence de transition … »

On apprend vite à le mettre à profit pour faire le point, prier pour ses proches … ou tout simplement faire le vide et goûter la présence d’amour de Dieu, et on ne voit plus passer les 10 minutes …

Et puis, pour ceux qui veulent se recueillir et prier un peu plus, en dehors des célébrations, on peut se rendre dans l’église ou les deux cryptes, jusque tard dans le nuit …

Beaucoup aiment aussi une promenade méditative à « La Source », autour de l’étang ou jusque dans la petite église romane du village, près de la tombe de frère Roger …

« Mon âme se repose en paix sur Dieu seul : de lui vient mon salut. »

La vie fraternelle  et joyeuse

 « Laudate Dominum, omnes gentes, alleluia ! »

Multiples rencontres improbables … pendant les partages, après les introductions bibliques … pendant les carrefours interactifs … dans les longues queues pour les repas …

Taizé favorise les discussions entre jeunes issus de diverses aumôneries, catholiques ou protestantes … de milieux sociaux différents … de sensibilité différente : joie de ressentir que la foi en Christ nous réunit ! Il est vraiment là, avec nous !

La petite communauté des animateurs Ôchâclap se retrouve autour du père Antoine et de notre diacre Jean-Baptiste, parfois par miracle dans toute la foule, pour des partages, de la synchronisation, et toujours joie et fraternité …

Il y a des horaires parfois approximatifs, ou inattendus : à Taizé on se laisse faire, on accepte l’imprévu … et il se passe toujours quelque chose …

Et de la joie partout : jeux divers dans les groupes, qui invitent ceux qui passent … chant des jeunes qui partent pour la corvée avec leurs balais … ambiance survoltée autour des bacs à vaisselle … Oui, vraiment : « The kingdom of God is justice and peace and joy in the Holy Spirit. »

La vie frugale et responsable

A Taizé, on est incité à manger simplement et pas trop avec une assiette, un bol et une cuillère, à se laver avec le minimum d’eau … à ne prendre que ce que l’on peut manger … à respecter la propreté des lieux …

Alors, on est volontaire pour les corvées (vaisselle, poubelles, etc.) et quel étonnement : le nombre de volontaires est supérieur à la demande !

Alors, on apprend à étaler son beurre un peu froid sur son pain, avec une barre de chocolat !

Et on tente de s’exercer à une liberté respectueuse des autres … encadrée souplement par les animateurs … et parfois fermement : le couvre-feu est à 23h30 !

 Humour d’un animateur qui a détourné un chant de Taizé : « Mettez-vous au lit ! Ne trainez pas ! Vos animateurs veulent se coucher ! Mettez-vous au lit ! Alleluia ! »

Et après ?

Pour les frères, c’est le plus important !

 

« En repartant de Taizé, n’oubliez pas que Dieu, par son Esprit Saint, nous aidera toujours, même s’il y a une part d’erreur dans nos choix. » nous a dit frère Alois la veille de la Toussaint.

Ce soir-là, un nouveau frère est entré dans la communauté de Taizé … Taizé grandit avec « Jésus, le Christ, lumière intérieure » et nous aussi, nous partons différents, en fredonnant « Fiez-vous en Lui, ne craignez pas. La paix de Dieu gardera vos cœurs. Fiez-vous en Lui, alléluia ! ».


Date de création : 10/11/2012 @ 17:36
Dernière modification : 22/10/2015 @ 18:20
Catégorie : Présentation - Les pèlerinages